Combien de temps est valable une habilitation électrique ?

Employeurs et employés en électricité, l’habilitation électrique est devenue une exigence réglementaire. Et cela l’est surtout pour tous travailleurs dans le domaine des installations électriques et dans son voisinage. Pour comprendre l’essentiel sur l’habilitation électrique et surtout sur sa durée de validité, consacrez quelques minutes à cet article.

Habilitation électrique : ce qui se cache derrière les mots

L’habilitation électrique est la reconnaissance de la capacité d’une personne à accomplir en sécurité les tâches électriques qui lui sont assignées. La reconnaissance est donnée  par l’employeur dont l’entreprise effectue des travaux d’installation électrique et dans son voisinage. Cela est donné à un employé en l’occurrence.  L’habilitation électrique prend en compte les opérations d’ordre électrique et d’ordre non-électrique.

On parle d’ordre électrique quand il s’agit des opérations qui concernent les parties actives, les isolants, la continuité des masses. Cela prend aussi en compte  des ouvrages ou des installations en exploitation électrique. On parle d’ordre non-électrique dans le cas des opérations qui ne répondent pas aux définitions des opérations d’ordre électrique. Il y a, par exemple, des démantèlements, des constructions, des maintenances, etc. Il faut retenir que l’habilitation est liée à une durée et est matérialisée par document signé par l’employeur et l’employé (l’éditeur).

Le document d’habilitation électrique attribue des responsabilités légales. Mais il est important de savoir que chacun de nous est responsable de sa propre sécurité en dernier ressort. La durée de la validité de l’habilitation électrique est à prendre en compte pour le bien de l’employeur et de l’employé.

La validité de l’habilitation électrique

L’habilitation électrique est formalisée par un titre d’habilitation. Ce dernier est délivré par l’employeur à l’employé après une formation ou un recyclage périodique en habilitation. La durée de la validité d’habilitation électrique varie en fonction de la périodicité normale et en des cas particuliers. Pour une périodicité normale, la validité suggérée est de trois ans pour une formation de recyclage. Il revient à l’employeur de préciser la périodicité. Aussi, la périodicité doit être définie en fonction des tâches exécutées par l’employé.

Ces tâches  peuvent êtres complexes ou fréquentes. Elles sont aussi fonction  de l’évolution technologique des matériels. De façon annuelle, une vérification des niveaux est fortement recommandée. Pour les travaux effectués sous tension, la validité de l’habilitation est d’un an. Dans les cas particuliers, il faut un recyclage du personnel à chaque modification de la structure du réseau électrique ou à chaque changement d’équipe ou d’affectation. Dans le cas où la pratique est occasionnelle, voire exceptionnelle, la validité de l’habilitation électrique peut être de deux ans.

Le but du recyclage est de rafraîchir la connaissance et de compléter le savoir-faire des professionnels du métier. C’est pour cela que le suivi de l’habilitation électrique doit être aussi de mise chaque année. La responsabilité revient à l’employeur de veiller aux durées de validité. Ainsi, celui-ci assure une bonne formation et un bon recyclage de ses employés. Si vous êtes intéressé par les installations électriques, il est sûrement temps pour passer l’habilitation électrique.

Posts created 69

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut